Comment exercez-vous votre activité à La Maison Verte ?

Je tiens une permanence une à deux fois par semaine, le mardi et le jeudi en alternance dans la salle Rochat, au moment du soutien scolaire, à partir de 17h. Je peux ainsi rencontrer les enfants, les parents, les femmes qui suivent les cours de français, les personnes venant également dans le cadre de l’accueil. Bien que je sois maintenant « repérée » comme relais de CDC et que l’on vienne me voir spontanément, je continue à aller régulièrement vers les différents publics de La Maison Verte pour présenter cette association. Connectée au site internet de CDC, je fais découvrir les invitations gratuites offertes par les organismes partenaires et prends les réservations avec les personnes intéressées. J’assure le suivi de ces réservations (prospection, rappels des dates, annulations, retour sur sorties).

Que propose Cultures du cœur ?

Je suis devenue « Mme Cirque » puisque c’est la « sortie » avec laquelle j’ai débuté et qui reste un produit phare, une sortie idéale pour les familles et adaptée à tous les âges proposée surtout en fin d’année ! Le théâtre rencontre beaucoup d’intérêt. Des collégiens ont bien apprécié Andromaque, et Le médecin malgré lui de Molière a bien fait rire des enfants. Spectacles qu’ils ont vus en famille ! Le Théâtre des Champs Elysées, partenaire de CDC, offre de très bonnes places pour des concerts de qualité. Il y a bien sûr aussi des visites de musées, des accès à des patinoires, des manifestations sportives, des ateliers de jardinage, etc.

Avez-vous des « habitués » ?

Tout à fait, une bonne dizaine vient me voir très régulièrement. Sinon, une autre vingtaine de personnes qui ont déjà bénéficié de ces invitations vient plus ponctuellement. Pour l’année 2013, plus de 300 places ont été retenues dont plus de 200 pour des enfants, soit une quarantaine de familles ont accédé aux invitations proposées par CDC.

Quelles sont les contraintes avec lesquelles vous devez composer ?

L’offre est imprévisible ! Pour certains spectacles, les places prises d’assaut au moment de leur parution ne sont plus forcément disponibles au moment où je tiens la permanence. Les sorties proposées par les partenaires de CDC ne répondent pas toujours aux demandes, et il arrive que certaines soient annulées en dernière minute. De plus, l’offre de places n’est pas toujours suffisante pour toute une famille. C’est pour cela qu’il est important de prendre le temps de présenter CDC et son fonctionnement. J’aime susciter la curiosité et l’intérêt, favoriser les échanges autour de ces spectacles. Je consulte beaucoup en amont le site afin de pouvoir ensuite conseiller et proposer des invitations. Et je suis toujours très heureuse de faciliter à des familles l’accès aux invitations retenues en prévoyant avec elles les conditions de cette sortie, l’itinéraire et le temps de déplacement.

Après une bonne année, comment voyez-vous l’évolution de cette activité ?

Je souhaite élargir l’offre à tous les publics fréquentant La Maison Verte, notamment tenir des permanences au moment des vestiaires. Et c’est aussi un vrai travail d’équipe sur lequel je continue de m’appuyer, en lien avec les bénévoles du soutien scolaire, des ateliers de français, de Marie-Laure Simon et de Sylvie Aussourd, salariées de La Maison Verte, qui incitent les uns et les autres à s’adresser à moi.

''Cultures du cœur, créé en 1999, permet aux plus démunis des quartiers prioritaires l’accès aux pratiques artistiques et culturelles. Le réseau CDC s’appuie sur 13 coordinations régionales, 39 structures territoriales. Près de 9500 structures sociales et éducatives relaient l’action de CDC auprès de leurs publics bénéficiaires. L’association compte presqu’autant de partenaires culturels et sportifs. www.culturesducoeur.org