L a Fédération protestante a publié un texte dans lequel elle s’oppose au mariage pour tous, avec un argument qui a laissé plus d’une personne sur le cul : « Le mariage n’est pas la fête de l’amour. » Ce serait une institution qui servirait à nous dire qui on a le droit d’épouser ou de ne pas épouser. Bon. Moi j’ai l’impression que lorsque je prépare une bénédiction après un mariage, un Pacs, il est bien question de faire une fête à l’amour. Et je lis ma Bible : Jésus ne participe qu’à un mariage, c’est l’histoire très connue des noces de Cana. Et qu’y fait-il ? Il n’est pas l’officier d’état-civil. Il n’est pas le prêtre. Il n’est pas un policier des mœurs – ça existe en Iran – qui vérifie si les mariés sont de même sexe ou d’un sexe différent, s’ils sont du bon niveau de cousinage (l’obsession des églises pendant longtemps), ou si l’un des deux est sans papiers. On ne sait jamais, ça pourrait être un mariage blanc pour avoir des papiers, hein ! Vous imaginez Jésus les balancer au procureur ?

La joie remplace la loi

Non, Jésus transforme de l’eau en vin. Alors que les convives sont déjà saouls, alors que dans l’Evangile de Jean, il n’y a que sept miracles, les auteurs du texte ont fait faire ce miracle futile à Jésus. Il commence son ministère, l’annonce de ce qu’il a à dire par ce miracle futile : transformer de l’eau en vin et en bon vin. Il y a plein de symboles là-derrière. Le vin, c’est son futur sang dans la torture et la croix. Le mariage, c’est une alliance, comme en Jésus une nouvelle alliance est passée avec l’humanité. L’eau est transformée en vin dans des vases de pierre qui servent habituellement pour les ablutions dans les synagogues. La joie remplace la loi. Mais pour dire tout ça, Jésus n’écrit pas un livre sérieux de théologie, il ne publie pas une bulle papale. Il transforme l’eau en vin, rend la fête plus ivre – et à La Maison Verte, lieu sans alcool pour que des anciens buveurs ne soient jamais mis en difficulté, on sait rendre la fête plus ivre sans alcool. Il est là pour rendre les fêtes plus folles, il monte le son et lance la chenille. Et en 2013, il le fera dans tous les mariages, absolument tous. Bonne fête de l’amour à tous les marié.e.s de 2013 !

STÉPHANE LAVIGNOTTE