Plusieurs activités dans une même maison, des équipes qui prennent en charge chaque activité, des salariés qui parlent d'eux-mêmes comme équipe... La coopération est au centre de la vie de La Maison verte. Et si on y réfléchissait ? Le dernier numéro de Non-violences actualités (été 2012) présente ainsi son numéro spécial sur « faire équipe » : « Faire équipe » suppose non seulement de partager un même projet, mais également d’avoir différentes compétences comme savoir écouter les autres, savoir développer des processus de coopération plutôt que de surenchère ou de compétition… On ne peut « faire équipe » que si chacun coopère. Tandis que le groupe se forme quasi spontanément, l’équipe nécessite une organisation, des énergies, des méthodes d’action. L’équipe a également besoin d’une ou plusieurs personnes dont l’autorité et la compétence reconnues vont être facteurs de cohésion et de progrès. Dans l’entreprise, par exemple, une équipe s’établit sur la base d’un projet commun et d’une mise en œuvre collective. Loin de la simple addition d’actions individuelles, l’esprit d’équipe nécessite la mobilisation de tous pour un dépassement de chacun. Le travail d’équipe implique un partage à la fois des responsabilités et des rôles dans la gestion du projet. Malheureusement, combien de fois ne voit-on pas le beau «projet d’équipe» n’être que l’initiative d’une personne ou la décision de la direction ? Quand les responsabilités sont individuelles, on reste dans le cadre d’un groupe de travail, pas dans un travail d’équipe. De même dans les sports collectifs, l'esprit d'équipe pousse les joueurs à compter davantage les uns sur les autres, à développer des tactiques collectives – le contraire du jeu « perso » ! – et à s’épauler dans la difficulté. L'esprit d'équipe peut aussi exister dans les sports individuels quand au sein d’un club les uns et les autres s'encouragent ou se conseillent mutuellement. Finalement, l’esprit d’équipe, ça se cultive dans tous les domaines de la vie, dans les apprentissages de la classe également. Cela demande du temps et de l’énergie, mais porte les fruits de l’autonomie et de la coopération. Il ne manque pas d’outils pour faire d’un groupe une équipe vivante, dynamique, solidaire… et qui réussit ! » Lors des journées nationales sur l'accueil des 3 et 4 février 2012, Jean-Pierre Molina, bibliste a fait un exposé dont voici un extrait : « Les cadres bien formés qui militent parmi nous disent souvent : il faut gérer la Mission Populaire comme une entreprise. D’accord. Quel est le produit ? La fraternité. La Miss Pop est une coopérative de fraternité. Nos invités le disent : il y a des centres mieux équipés mais on se plaît ici : « On vient par ce que c'est la famille ! ». Quel témoignage ! Quelle réussite ! Mais attention ! C’est un peu un doux mensonge que nous partageons ainsi entre accueillants et accueillis. La famille c’est la Miss Pop. Nous sommes « hospitaliers » en association. Individuellement nous n’allons pas jusqu’à inviter ces gens à la maison. Il y eu un temps « héroïque » un peu « fou », où nos prédécesseurs franchissaient la ligne jaune de la distance prescrite par le discours technocratique... Je n’essaie pas ici de dénigrer la famille à distance rendue possible par l’association. Au contraire : révélant nos propres limites elle crée justement un point inattendu d’égalité : devant le rêve de fraternité nous sommes tous au même niveau. Pourtant nous ne nuirons pas à l’a fraternité si nous gardons en ligne l’image célèbre de François d’Assise et du baiser au lépreux. Et nous servirons l’égalité si nous nous rappelons que devant Dieu le lépreux n’est pas forcément celui qu’on croit. Idéal dont nous ne devons pas nous laisser déposséder car ce n’est pas sa folie qui nous menace : aujourd’hui ce qui menace la Miss Pop c’est de devenir professionnellement sage. »

La coopération, deux occasions d'y réfléchir et de la mettre en pratique : Jeudi 27 septembre 18h30 : Soirée de rentrée. 18h30 Discussions en petits groupes puis, 20h, repas partagé. Samedi 13 octobre à partir de 11h Fête d'automne de La Maison Verte. Grande Vente de livres et brocante, repas, animations, concert.