'' L’école peut-elle produire autre chose que de l’échec le 16 décembre : Christian Laval, pour parler des scolaire ? Peut-elle faire autre chose que renforcer la croyance qu’il y a une hiérarchie des intelligences ? Est-il possible de se réapproprier collectivement l’école pour la rendre plus égalitaire et plus émancipatrice ? C’est sont les questions que Charlotte Nordmamm cherchera à creuser à La Maison Verte tout au long de l’année. Pour cela, elle participera aux activités de La Maison Verte, notamment celles en liens avec l'apprentissage (soutien scolaire, cours de français, etc.) et discutera avec les uns et les autres. Et une fois par mois, elle anime un débat auquel vous êtes toutes et tous conviés. Elle fera venir des intervenants pour évoquer à la fois l’histoire de l’école et ses évolutions actuelles.

Seront présents les vendredi prochains, de 19h à 21h :

le 25 novembre : Grégory Chambat, de la CNT-Education, pour parler des expériences historiques d'institutions d'enseignement alternatives ; transformations en cours de l'école selon la logique néolibérale ;

le 20 janvier : Bertrand Ogilvie, pour parler de l'ambiguïté de l'institution scolaire et de ses évolutions actuelles ;

le 17 février : Guy Berger, pour parler de la réduction historique de l'éducation à la forme scolaire ;

le 23 mars : Pascal Séverac, pour parler des perspectives ouvertes par Fernand Deligny et Jacques Rancière.

Charlotte Nordmann est essayiste, traductrice, éditrice (Éditions Amsterdam), membre du collectif de rédaction de La Revue des Livres. Elle a enseigné la philosophie au lycée, et est l’auteur de Bourdieu/Rancière et de La Fabrique de l’ impuissance 2. L’ école entre domination et émancipation.