Un petit enfant, couché dans une mangeoire… Il est Fils du très haut, nous le croyons… !

..Quel cadeau…

quel mystère…

quelle incompréhension…



Au début de sa vie publique, Jésus dira en parlant de Jean Le Baptiste « qu’êtes-vous allés voir au désert ? »…plus tard, il dira à ses disciples « et vous, qui dites-vous que je suis ? »…et nous, qu’avons-nous attendu pendant cet Avent ? Qu’espérons-nous en ce soir où nous fêtons Noël ? Qu’espérons-nous de ce nouveau-né, de sa croissance ? Qu’espérons-nous de ses marches au désert, de ses sermons, de son regard ? Qu’espérons-nous de ses miracles, de sa crucifixion et de sa résurrection ? Qu’attendons-nous pour nos vies, nos familles, nos communautés, la terre et ceux qui la peuplent ?

Des générations de croyants ont tenté de mettre un nom sur leur espérance… un nom, une représentation, une idée, un symbole… parmi eux cette prière du pasteur Francine Carillo où Dieu interpelle ceux qui le cherchent :

‘Pas étonnant, dit Dieu, que notre histoire soit tissée de rendez-vous manqués !

Vous m’attendez dans la toute-puissance, et vous espère dans la fragilité d’une naissance !

Vous me cherchez dans les étoiles du ciel, et je vous rencontre dans les visages qui peuplent la terre !

Vous me rangez au vestiaire des idées reçues, et je viens à vous dans la fraicheur de la Grâce !

Vous me voulez comme une réponse, et je me tiens dans le bruissement de vos questions !

Vous m’espérez comme un pain, et je creuse en vous la faim !

Vous me façonnez à votre image, et je vous surprends dans le dénuement d’un regard d’enfant…!’



..et nous que pouvons-nous dire, qu’est-il pour nous ? Les noms ‘Verbe fait chair’, ‘Fils de l’Homme’, ‘Emmanuel, Dieu avec nous’, ‘Parole d’Amour’ trouvent-ils un échos en nous… avons-nous d’autres images, d’autres mots pour parler de Lui, pour l’appeler dans nos vies ?

Seigneur, écoute les prières, les louanges, les noms grands ou petits que nous te donnons et qui disent un peu de la flamme que tu as mis en nous+



Brigitte C.