à l'appel de :

europe écologie/les verts – resf paris nord ouest / front de gauche : parti communiste français – parti de gauche – gauche unitaire / npa / alternative libertaire /  fédération pour une alternative sociale et écologique (fase) / collectif unitaire pour une gauche anti-libéral (cugal) / association des travailleurs maghrébins de france (atmf) / la maison verte /cieux (comité interreligieux pour une éthique universelle et contre la xénophobie /  ligue des droits de l’homme – section paris 18e/

Infos sur le site de la LDH.

La tentative de groupes d’extrême-droite d’organiser un apéritif raciste à la Goutte d’Or il y a deux semaines a été un acte insupportable.

Dans d’autres villes de France et d’Europe, des initiatives similaires ont été annoncées. Cette affaire
traduit la banalisation des idées racistes et xénophobes en Europe et en France.

Aux derniers scrutins en Suisse, en Hongrie, en Italie, en Autriche, en Belgique, aux Pays-Bas et en France les partis d’extrême-droite ont progressé.

C’est pourquoi nos organisations, réunies dans le collectif Agir Ensemble Contre le Racisme, proposent une
réponse politique aux provocations de l’extrême-droite en préparant un rassemblement festif et solidaire pour marquer notre opposition aux idées racistes.

Rejoignez-nous !

Les inégalités économiques et sociales croissantes, la destruction massive des emplois, les licenciements, les politiques d’austérité sont les principaux maux dont souffrent nos sociétés. À l’heure où le gouvernement Sarkozy fait payer la crise aux salariés et aux classes populaires, dresser les habitants les uns contre
les autres est dangereux et irresponsable.

Sous le masque du « choc des civilisations », les partis d’extrême-droite font des étrangers et des habitants d’origine étrangère, notamment ceux de confession musulmane, les boucs émissaires des maux qui touchent notre société. Un amalgame nauséeux permanent est effectué entre étranger, musulman, immigré, intégriste et terroriste.

Cette politique trouve des relais au plus haut sommet de l’État. La construction d’une figure de l’occidental, figée et fantasmée, est le ressort essentiel des politiques sur l’identité nationale voulues par Nicolas Sarkozy et Éric Besson. Celles-ci trouvent leur déclinaison au quotidien dans les politiques migratoires, dans le traitement réservé aux sans-papiers- ou dans le projet de révision du code de la nationalité. Le racisme que cèlent ces politiques du gouvernement apparait au grand jour lorsqu’un ministre de la République, Brice Hortefeux, condamné à juste titre par la justice pour injure raciale et confirmé à son poste au sommet de l’état.

contact : aecr75@gmail.com

membres du collectif :

europe écologie/les verts – resf paris nord ouest / front de gauche : parti communiste français – parti de gauche – gauche unitaire / npa / alternative libertaire /  fédération pour une alternative sociale et écologique (fase) / collectif unitaire pour une gauche anti-libéral (cugal) / association des travailleurs maghrébins de france (atmf) / la maison verte /cieux (comité interreligieux pour une éthique universelle et contre la xénophobie /  ligue des droits de l’homme – section paris 18e/