La Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie sera célébrée le 17 mai prochain, dans plus de 60 pays à travers le monde. Cette année, le thème de la campagne concerne les religions. Plusieurs actions auront lieu à cette occasion, dont l'une, totalement inédite : il s'agit de la « Prière universelle contre l'homophobie et la transphobie ». Celle-ci sera diffusée dans les paroisses, dans les communautés... sur Facebook et sur Twitter !

Pour les croyantes et les croyants, la prière universelle est un moment fort de la liturgie. Formulée à haute voix au cours de la célébration, elle invite l'assemblée à prier ensemble pour telle ou telle cause, que l'on recommande à leur attention commune. Cette année, nous proposons que lors des célébration religieuses qui précéderont le lundi 17 mai, la prière universelle puisse porter sur la lutte contre l'homophobie et la transphobie.

Plusieurs associations LGBT participant à la campagne IDAHO-Religions ont donc sollicité la Commission Justice et Paix de la Conférence des Evêques de France. Et ensemble, elles ont élaboré deux prières universelles. Nous invitons donc le public à les utiliser de deux façons diverses :

1/ Lors des célébrations religieuses

Nous invitons les fidèles à solliciter les célébrants de toutes les religions, en leur demandant d'intégrer à la célébration du week-end juste avant le 17 mai un moment de prière universelle contre l'homophobie, sur le modèle proposé ci-dessous.

En cette veille de journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, donne-nous Seigneur de savoir dénoncer toute forme de violence.

En cette veille de journée contre l'homophobie et la transphobie, donne-nous Seigneur de défendre la dignité inconditionnelle de chaque Homme.

Si vous avez une réponse favorable de votre célébrant, n'hésitez pas à nous en informer en écrivant dès que possible à lgtin@idahomophobia.org, afin que nous ayons la liste des communautés participant à l'opération.

2/ Sur Twitter et Facebook

Nous invitons les croyantes et les croyants à diffuser sur leurs pages et leurs groupes Facebook ainsi que sur leurs comptes Twitter les deux messages suivants :

"#pridaho En cette veille de l'IDAHO, donne-nous Seigneur de savoir dénoncer toute forme de violence."

"#pridaho En cette veille de l'IDAHO, donne-nous Seigneur de défendre la dignité inconditionnelle de chaque être humain."

Par ailleurs, plusieurs autres prières plus développées sont proposés par des membres des associations et communautés participant à l'IDAHO. retrouvez-les ci-dessous.

Prière d’un frère homo …

Pour ceux qui condamnent l’Exclu,
Cet « autre», battu par ses frères
Avec des mots, avec des pierres,

Seigneur, nous Te prions.

Pour ces croyants au cœur repu
Qui bannissent de leurs prières
L’homo et la femme adultère,

Seigneur, nous Te prions.

Pour que Ta Justice s'exerce
Sur ceux qui n’ont pas de justice,
Pour les ayatollahs du vice,

Seigneur, nous Te prions.

Pour l’homme aux paroles perverses
Qui travestit en sacrifice
L’homo dont il boit le calice,

Seigneur, nous Te prions.

Pour ceux qui condamnent à l’oubli
Tes martyrs de miséricorde
Auxquels ils ont passé la corde...

Seigneur, nous Te prions.

Pour l’homo qui perdit la vie
Au camp de la haine et de l’ordre,
Triangle de sang qui déborde,

Seigneur, nous Te prions.

Pour notre humanité blessée,
Pour l’homosexuel humilié,
Pour le respect, la dignité,
Seigneur Dieu, Esprit Créateur, nous Te prions !

Que Ta Paix descende sur nous !
Ouvre nos cœurs à Ta Présence !
Que Ton Amour soit notre flamme,
Ta Justice notre combat,
Ta Parole notre espérance !
Car c’est lorsque nous sommes faibles que Tu nous fortifies,
C’est lorsque nous sommes désespérés que Tu nous consoles,
C’est lorsque nous sommes dans la crainte d’aimer que Tu nous enseignes.

Aussi, nous nous tournons vers Toi, Mon Dieu,
Te désignons à nos prières
Nos frères de lutte, nos adversaires,
Pour l’amour de Ton Amour. Amen.


Dieu, Seigneur, Père,

Tu es le seul Dieu et chacun est unique devant ton amour,
Devant toi il n’y a ni majorité ni minorité,
Il n’y a que ceux que tu appelles, que tu choisis, que tu sauves.
Tu nous as donné tes commandements pour que nous témoignions que ton amour est universel,
Et qu’aucun homme, aucune femme n’en est exclu, même si ses orientations sexuelles ne correspondent pas aux normes religieuses transmises et imposées de génération en génération.
Tu as donné ton amour non pas pour qu’il divise mais pour qu’il rassemble.
Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour témoigner de ton amour pour tous les hommes nous tournent le dos ?
Á qui irions-nous Seigneur quand ceux que tu as choisis pour guider et enseigner ton peuple prétendent connaître à ta place ce qui est bien ou ce qui est mal, alors que tu ne leur demandes que de respecter ta justice ?
Devons-nous renoncer à ton amour sous prétexte qu’ils croient que tu es incapable de nous aimer ?
Devons-nous renoncer à ton Esprit sous prétexte qu’ils n’acceptent pas que tu puisses nous le donner ?
Aide-les à dépasser les superstitions et les traditions mortes pour aller vers la liberté et la fécondité.
Donne à tes fidèles d’inventer un amour qui, tournant le dos au rejet et à la condamnation, n’efface pas les différences mais les rende justes et fertiles.

Nous ne demandons pas ton pardon pour ce que nous sommes puisque tu connais notre innocence, c’est toi qui nous as fait.
Mais nous te demandons pardon pour le désespoir qui parfois nous saisit.
Il est désespérant d’être rejeté par ceux que nous aimons et qu’une prédication erronée éloigne de nous.
Ceux que nous aimons et respectons et dont nous attendons soutien et accueil.
Tu nous as placé au milieu de parents, de frères et sœurs, d’amis, qui parfois ne veulent plus l’être quand ils découvrent comment tu nous as fait.
Nous savons que tu nous aimes et nous protèges, et nous ne quitterons pas les communautés que tu rassembles pour témoigner de ta lumière.
Permets à nos frères en religion de le comprendre et d’accepter que ton amour dépasse leur imagination.

Aide-nous à accepter notre propre mystère, tu nous as donné à nous-même, mais nous sommes tous passé par un moment de doute :
« pourquoi m’as-tu fais comme cela ? »
Cette question devient notre chemin quand nous voyons croître en nous l’humanité.
La part que tu nous en as réservée nous voulons la servir.
Il n’est pas d’autre fidélité à toi que d’être fidèles à nous-mêmes.
Notre aventure spirituelle passe par l’élucidation du mystère que nous sommes à nous-même avant de l’être pour les autres.
Elle débouche sur une confiance renouvelée dont nous voulons témoigner, notre vie est une histoire où Dieu s’annonce.

Faudra-t-il pour vivre respectés et fiers que nous quittions la communauté de tes croyants, comme beaucoup de responsables ou de fidèles nous y engagent pour être tranquilles ?
Faut-il que nous inventions d’autres voies que celles que tu ouvres à tes disciples pour être tes témoins ?
Non, car témoins de ton amour nous le sommes, notre fidélité d’hommes et de femmes en ce monde est de te servir sans nous trahir, d’aller vers nos frères sans mensonge,
et de te louer sans réserve,

Dieu, Seigneur, Père, Toi qui es l’unique, nous te bénissons.