En revanche, comme de très nombreuses associations et particuliers, la FEF s’inquiète :

  • qu’une solution soit exigée dans les tous prochains jours, même si le ministère de l'Intérieur ne veut pas donner l'impression que tout est déjà prêt ;
  • de ce qui sera décidé concernant les personnes jouant un « rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif », même si les responsables évangéliques n'ont rien à cacher de leur activité.
  • et en particulier, que le fichage des mineurs à partir de 13 ans soit maintenu.

Cette dernière disposition paraît particulièrement regrettable puisqu’il ne s’agit pas de ficher les délinquants, mais tous « les jeunes susceptibles de porter atteinte à l’ordre public ». Cette notion est une porte ouverte à n’importe quelle interprétation ! De plus, combien de temps ces informations seront-elles conservées ? 

Communiqué de la FEF du 16 septembre 2008.

La FEF regroupe uniquement des églises évangéliques.La Mission populaire n'est pas adhérente de la FEF mais de la FPF – Fédération protestante de France – qui regroupe les principales églises protestantes, dont des évangéliques. Jean-Pierre Rives – secrétaire général de la Mission populaire - a été reçu au nom de la FPF le jeudi 18 septembre au Ministère de l'intérieur pour faire part de l'opposition de la Fédération protestante à ce fichier.