Les arrestations de personnes sans titre de séjour, voulues par le gouvernement, se multiplient. 125 000 interpellations et 25 000 expulsions en 2007, 26 000 en 2008 et un objectif de 28 000 en 2010. Dans le 18e, plus encore qu’ailleurs, il est impossible de ne pas être confronté à cette politique.
• Vous avez été témoin d’un contrôle au faciès. La personne a été arrêtée, vous vous êtes demandé où on l’emmenait. Vous n’avez rien pu dire, vous auriez voulu agir ou réagir, mais vous ne saviez pas comment faire.

• Votre collègue de travail vit dans la peur.

• Les parents du copain ou de la copine d’école de votre enfant craignent chaque jour une arrestation.

Pour lutter contre cette politique, des initiatives multiples existent et ont besoin d’être relayées et renforcées par de nouvelles actions. • Les sans-papiers sont eux-mêmes réunis en collectifs pour rester solidaires et obtenir leur régularisation. • Des permanences de sans-papiers se tiennent et des parrainages républicains ont été organisés.

• Depuis des mois, des travailleurs luttent dans leurs entreprises pour obtenir des papiers, soutenus par des syndicats et des associations. • Au sein des écoles du 18e, le Réseau Education Sans Frontières rassemble des centaines de personnes, prêtes à se mobiliser pour les parents d’élèves sans-papiers.

Habitants du 18e et voisins de sans-papiers. Il est temps de nous rassembler pour dire notre colère face à cette politique de la honte. Habitants du 18e et voisins de sans-papiers, rejoignez-nous pour agir. Associations, collectifs de sans-papiers, partis de gauche et écologistes, syndicats de l’arrondissement et simples citoyens se sont réunis dans ce but et ont décidé de faire du mois d’octobre “un mois pour renforcer les mobilisations”.

Le réseau des organisations signataires propose quatre réunions publiques. Lors de chaque réunion, une partie sera réservée au témoignage de sans-papiers, au débat et à une formation citoyenne aux solidarités pratiques. Habitants du 18e, soyons ensemble des voisins sans frontières :

Lundi 13 octobre à 20 h • Quartier Goutte d’Or • Sans-papiers et droits du travail, enjeux et luttes en cours.

avec Jean-Claude Amara, Droits devants !! et des syndicalistes CNT et Solidaires Au LMP, 35 rue Léon, 75018 Paris - M° Château-Rouge

Dimanche 19 octobre à 16 h • Quartier Chapelle • Rafles, garde à vue, rétention : que faire ?

avec Partage d’expériences militantes, conseils pratiques pour résister et agir Au Grand-Parquet, 20 bis, rue du département, Paris 18 - M° La Chapelle

Mardi 21 octobre à 20 h • Quartier Mtmartre-Grandes-Carrières • Le droit des étrangers, c’est aussi nos droits et nos libertés
avec Emmanuel Terray de la LDH, des juristes , des médecins... Librairie Résistances, 4 villa Compoint, 75017 Paris - M° Guy-Moquet / Bus 31

Vendredi 31 octobre à 20 h • Quartier Mairie-Poteau •Vivre sans-papiers, contraintes et répression, témoignages.

avec la CIMADE, des sans-papiers, les Amoureux des bancs publics et ARDHIS (couples mixtes LGBT). A la Maison Verte, 127 rue Marcadet, 75018 Paris - M° Jules Joffrin / Lamarck

Premiers signataires : Alternatifs 18, CUGAL 18, CNT Nettoyage, Collectifs de sans-papiers 18, Droits devant !!, Dignité et Liberté, Egales 18, La Mission populaire La Maison Verte, LCR 18, LDH 18, Les Verts 18, MRAP 18, PCF 18, PS sections GC et JBC, Solidaires...

• www.solidaritesanspapiers18.org • www.contreimmigrationjetable.org •