L'homophobie reste aujourd'hui une triste réalité : plus de 70 pays dans le monde qui pénalisent l'homosexualité, une dizaine d'états où elle est passible de la peine de mort.
Quand les homosexuels parviennent à échapper à ces atteintes évidentes des droits de l'homme ils sont encore quotidiennement oppriemés par leur ntourage, particulièrement les lesbiennes qui sont victimes d'agressions voir de viols et de mariages forcés, là où la domination masculine est la plus violente.
Ici même, en France, les insultes et les discriminations lesbophobes sont tout aussi présentes dans de nombreux domaines de la vie quotidienne comme la vie professionnelle, la famille et malheureusement dans les églises et la vie quotidienne de croyantE.

Pour ce 17 mai 2008, journée de lutte contre l'homophobie, nous pensons spécialement à elles, parmi les plus oubliées de nos sociétés, femmes victimes de lesbophobie.

Croyants de différentes religions, refusant que le message d'Amour deDieu soit bafoué, détourné et ignoré par les discours homophobes, nous invitons à une initiative interreligieuse le 17 mai à la Maison Verte, au 127 rue marcadet Paris 18e. :

- 18h, débat : "Des lectures homophobes de la Bible ?" avec le rabbin Daniel Farhi (Mouvement juif libéral de France) et Jean Vilbas, doctorant à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, animateur du Carrefour de chrétiens inclusifs

- 20h30 : Célébration interreligieuse.