... en cliquant ici : Cercle de silence du 180408

Parce que nous avons décidé d’exprimer publiquement notre refus qu’il soit procédé chaque jour en France à des arrestations, des mises en centres de rétention, des expulsions de personnes, sous prétexte qu’elles n’ont pas de papiers en règle, ou qu’on les leur a retirés, au gré de lois et de circulaires insensées.

Parce que nous refusons que soient appliquées en notre nom des décisions politiques qui broient familles, couples, individus qui contribuent pourtant, comme tous les citoyens français, à faire fonctionner le pays et à lui apporter, souvent depuis des années, leur énergie, leur courage, leur créativité.

Parce que nous refusons que des hommes, des femmes, des enfants subissent des traitements inhumains et dégradants qui heurtent notre conscience.

Parce que nous savons que malgré leurs conditions d’existence très dures, et mis dans l’incapacité de se défendre, ces hommes et ces femmes sont réduits à l’impérieuse nécessité de tenir, envers et contre tout, car de leur modeste salaire dépend souvent la survie de nombreuses personnes, qui elles-mêmes n’ont pas d’autre choix que de compter sur l’argent envoyé par leur parent exilé.

Parce que les rapports Nord Sud injustes et viciés engendrent une concurrence économique sans foi ni loi qui se nourrit des guerres, du pillage systématique des richesses humaines et naturelles et contraint un nombre croissant de personnes à s’arracher à leur pays, parfois au péril de leur vie et souvent moyennant un prix et des risques élevés, afin de trouver ailleurs des moyens de survie pour eux-mêmes et leurs familles.

Parce que la France est le pays des Droits de l’Homme et parce que sa culture, son identité ont toujours été irrigués et enrichis par des êtres humains venus du monde entier.

Parce que nous refusons que la police entre dans les écoles pour venir y chercher les enfants, parce que la place d’un enfant est à l’école et non dans un centre de rétention,et parce que nous refusons de lire dans les yeux d’un enfant l’angoisse de se dire que son père ou sa mère ne viendra peut-être pas le chercher le soir après l’école parce qu’il aura été arrêté en allant à son travail.

Pour toutes ces raisons, nous appelons à former chaque 3e vendredi du mois un cercle de silence composé de tous ceux qui le souhaiteront.

Parce que le cercle de silence est une action non-violente de protestation qui rassemble des femmes et des hommes de divers horizons et convictions philosophiques, politiques ou religieuses

Et parce que la machine d’Etat qui brise des vies chaque jour ne se grippera que si chacun y apporte son grain de sable, nous appelons toutes celles et ceux qui souhaitent s'associer à notre protestation de façon non violente et silencieuse à nous rejoindre chaque 3e vendredi de chaque mois.

Le premier cercle de silence se tiendra : le vendredi 21 mars à 18h30, place du Palais-Royal.

Nous appellons à composer un cercle de silence chaque 3e vendredi du mois de 18h30 à 19h30 place du Palais-Royal Paris 75001

Le cercle de silence est composé de citoyenNEs et de membres engagés au sein de : AARAO, la CGT, Fédération de l'Entraide Protestante, Ligue des Droits de l’Homme, les Messagers, Mission Populaire évangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, RESF Paris, Réseau franciscain pour la Dignité humaine la Paix et le Respect de la Création…