Pour le le dernier concert de la saison, la Maison accueillera dans le cadre de ses concerts en collaboration avec Les Vocations d'Euterpe et l'Eglise réformée de La Rencontre deux artistes d'exception. Rena MIYAMOTO, pianiste japonaise est lauréate du 2° Grand Prix et du prix spécial Chopin en 2000 au Concours International de Camaiore (Italie), du Prix spécial pour son interprétation d'une sonate de Britten au Forum International de Normandie en 2000, du 2° Prix du Concours International de piano de Brest et du 1er Prix à l'unanimité et du Prix de la SACEM du Concours International Jean-Sébastien Bach à Paris en 2004. Les habitués des concerts à la Maison Verte connaissent déjà Rena Miyamoto puisqu'elle est déjà venue en Mai 2006 avec la violoniste Yuri Kuroda.

Shunské SATO a débuté l'étude du violon à ... 2 ans au " Susuki Talent Institute " de Tokyo ! Il jouit déjà d'une grande renommée, que ce soit en Europe, en Amérique du Nord ou en Asie. Enfant prodige, il a joué comme soliste avec l'Orchestre de Philadelphie à l'âge de 10 ans. L'année suivante, une brillante tournée au Japon lance sa carrière en Asie, ce qui lui permet de jouer les grands concertos du répertoire avec les meilleurs orchestres asiatiques tels que le NHK Symphony orchestra, le New Japan Philharmony, le Tokyo Métropolitan Symphony... Après avoir suivi une formation au plus au niveau aux États-Unis à la Juillard School et au Curtis Institute, Shunské Sato s'est rapidement imposé sur le plan international, collaborant notamment avec les plus grands chefs d'orchestre comme Gary Bertini, Myung-Yun Chung, Lawrance Forster, Valery Gerghiev ou David Zinman. Son enregistrement en 2005 des six sonates pour violon seul d'Ysaÿe a provoqué une rare unité de louanges de la part de la presse.

Jacques Mary