Le 9 mai, au lendemain d’un bureau du Conseil de la Fédération protestante de France, le pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France a adressé une lettre de félicitations à Nicolas Sarkozy à l’occasion de son élection à la présidence de la République française. « Vous savez certainement qu’une conviction forte des Eglises issues de la Réforme, est que la vie de notre société, même si elle doit être régie par ses propres lois, est placée sous le regard de Dieu. Elle doit donc être l’objet de l’attention et de la prière des chrétiens» a rappelé le pasteur de Clermont à Nicolas Sarkozy, qui en tant qu’ancien ministre de l’intérieur et des cultes, a côtoyé le protestantisme. Tout en assurant le nouveau président de la République que la prière de la FPF « l’accompagnera avec fidélité » le pasteur de Clermont a rajouté que l’accompagnerait aussi « l’engagement résolu » de la fédération à exprimer au gouvernement « les appuis ou les critiques que l’écoute de la Parole de Dieu nous inspirera ». Attentive à la volonté exprimée par Nicolas Sarkozy de respect et d'écoute à l'égard des électeurs qui n'ont pas voté pour lui, la FPF rappelle dans son message « son attachement au débat public ». « L’expérience que nous en avons, nous fait penser qu’il est le meilleur garant de l’harmonie nationale dans l’exercice de votre fonction. A ce débat, la Fédération protestante de France est prête, elle saura y participer ». « Vous la savez déjà attachée au respect des migrants et des demandeurs d'asile, au co-développement avec les pays du Sud, à la lutte contre la pauvreté, à l'amélioration du sort des prisonniers... » poursuit le président de la FPF. (...) « C'est l'attention que vous porterez à la justice sociale, à l'égalité et à la solidarité qui font, à nos yeux, la valeur de votre fonction », conclut le pasteur Jean-Arnold de Clermont, qui quittera son poste de président de la FPF le 30 juin prochain.