Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir sur le site du Mouvement des indigènes de la République. Un nouveau débat public devrait avoir lieu en octobre 2007 à La Maison Verte.

Samedi 17 février 14h30.

Femmes issues de l'immigration ou de la colonisation :

Sortir d'un féminisme paternaliste.

Ce débat organisé par le collectif des "féministes indigènes" en coopération avec La Maison Verte fait suite à l'appel lancé par ce collectif en janvier. Ses membres partent du constat que si l’on parle beaucoup dans le débat public des « difficultés » des femmes issues de l’immigration (mariages forcés, tournantes etc.), on le fait la plupart du temps à la place des premières personnes concernées, en faisant comme si elles n’avaient ni parole, ni luttes à leur initiative. Comme le constate l’appel : « Les discours dominants à la fois racistes et sexistes confisquent notre parole, réduisent notre complexité, nient nos résistances. Ces procédés s’enracinent dans les systèmes esclavagistes et coloniaux qui, déjà, contraignaient les femmes à une double expropriation de leur corps (à la fois, force de travail et objet sexuel). Nos mères, loin des stéréotypes du féminisme blanc, ont toujours su résister. Nous résistons. » Se définissant comme « descendantes de colonisé-e-s et d’immigré-e-s » elles lancent « un appel aux femmes et aux féministes qui s’estiment victimes de violences sexistes et racistes à nous rejoindre en vue de contribuer à l’émergence et à la construction d’une parole FEMINISTE POLITIQUE, égalitaire et autonome qui interpelle l’ensemble de la société française dans sa gestion des questions concernant les femmes venues ou vivant dans les pays du sud. » Voir : http://www.indigenes-republique.org/spip.php?article667