Débats Les élections commencent à pointer leur nez. La Maison Verte aimerait organiser des débats. Pour nous, deux impératifs : 1) ne pas « faire la leçon » ou donner une quelconque consigne dans le vote, mais plutôt donner les informations aux uns ou autres pour qu’ils puissent se faire leur propre opinion 2) trouver les moyens de faire émerger le vécu, le point de vue de celles et ceux qu’on n’entend jamais dans ces débats, en l’occurrence, une grande partie des personnes accueillies à La Maison Verte (SDF, étrangers, femmes étrangères, travailleurs et travailleuses pauvres, retraités fauchés…). Pour ce faire, le pasteur et un bénévole ont commencé à discuter de l’actualité et de la politique avec les personnes accueillies au vestiaire deux jeudis matin par mois. La même chose va être faite à l’atelier de conversation pour les femmes étrangères. Le but est de voir les thèmes qui leur semblent importants, d’imaginer le type d’invités qui pourraient être intéressants et de construire avec les personnes accueillies une parole qui pourrait s’exprimer lors des débats. C’est une démarche expérimentale et on ne sait pas où elle va nous mener !

Journal Un petit groupe se réunit pour réfléchir à une nouvelle formule de la Gerbe. Journal seulement de la Maison Verte ? Mini-journal d’un mini-quartier ? Recueil de témoignages et d’histoires ? On y réfléchit !

Unité des chrétiens

Le 18e est riche de sa diversité religieuse. A l’occasion des récentes fêtes juives et musulmanes, le pasteur a envoyé ses vœux aux communautés du quartier. Il a rencontré un des imams lors de l’inauguration du centre de préfiguration du centre des cultures musulmanes. Des contacts existaient précédemment avec les hindouistes du temple de Ganesh. Un contact a eu lieu avec le président de la paroisse luthérienne. La semaine pour l’unité des chrétiens fin janvier devrait être l’occasion d’une prise de contact avec les paroisses catholiques.

Chorale La chorale qui se réunissait depuis une dizaine d’années à La Maison Verte s’est arrêtée après plusieurs semaines de fonctionnement à la rentrée : désaccord sur le projet, difficultés relationnelles… Un petit groupe issu de cette chorale réfléchit sur un nouveau projet à démarrer en février. Une chorale moins « mélomane » et plus « plaisir », un répertoire de chansons populaires du monde, ou de chansons populaires oubliées. La volonté de se faire plaisir et de s’ouvrir à tous. Il ne sera pas nécessaire de savoir lire la musique pour venir. On vous en donnera des nouvelles.

Si ces projets vous intéressent rejoignez-nous !